Previous Product Next Product
picto Nb jours

ERBAVEIN

Circulation

Tiens, ça me fait une belle jambe !

Il ne faut clairement pas prendre ça à la légère ! Et les poteaux ne devraient se trouver qu’en bord de route ! Pas très glorieux d’avoir les chevilles qui débordent de ses stilettos ou de gonfler comme un ballon sous le soleil estival ! On ne va pas se le cacher, c’est quand même plus cool de marcher sur des petits nuages !

Le saviez-vous ?

18 millions d’adultes se plaignent de lourdeurs dans les jambes

70% de femmes sont concernées par les sensations jambes lourdes

6 sur 10 français sont considérés comme à risque

En savoir plus
Indicateurs infos Extraits secs bio microencapsulés :

Ils sont le résultat de l'évaporation, jusqu'à une consistance sèche, d'une solution obtenue en traitant tout ou partie de la plante solide par un solvant (eau le plus souvent).

Huiles essentielles bio microencapsulées :

Elles sont chacune obtenues par distillation et entraînement à la vapeur des molécules aromatiques de la plante. La vapeur d'eau chargée en composés aromatiques est ensuite condensée par refroidissement. L'essencier recueille 2 éléments non miscibles : l'huile essentielle et l'eau de distillation (ou hydrolat). Les huiles essentielles obtenues sont ensuite microencapsulées ensemble dans des microsphères pour pouvoir être assemblées avec les extraits secs et les macérâts de bourgeons au sein d'un même gélule.

Macérâts-mères de bourgeons bio microencapsulés :

Ils sont obtenus par macération dans un mélange de différents solvants (eau, glycérine et alcool) pendant plusieurs semaines afin de pouvoir extraire tous les types d’actifs. S'ensuit ensuite un pressage et une filtration afin de récupérer une substance hautement concentrée.

Ces 3 familles sont ensuite microencapsulées séparément dans des microsphères afin de pouvoir être assemblées ensemble au sein d'une même gélule.

Pour 2 gélules soit 1 066 mg

Extrait675 mg/j d’extraits secs bio

Extraction75 mg/j d’huiles essentielles bio

Bourgeons 100 mg/j de macérâts-mères de bourgeons bio

Kcal Substances actives microencapsulées

prise

A avaler avec un grand verre d’eau

pression 1 à 2 gélules par jour.

Ingrédients (pour 2 gélules soit 1 066 mg) : 300 mg d’extrait sec de feuille de vigne rouge bio (Vitis vinifera) 5/1 ; 150 mg de d’extrait sec de feuille de Ginkgo biloba bio 5/1 ; 150 mg d’extrait sec de racine de petit houx bio (Ruscus aculeatus) 4/1 ; 75 mg d’extrait sec de plante de piloselle bio (Hieracium pilosella) 5/1 ; 50 mg d’huile essentielle de péricarpe de citron bio (Citrus limon) ; 25 mg d’huile essentielle de feuille de laurier noble bio (Laurus nobilis) ; 50 mg de macérât-mère de bourgeon de marronnier d’Inde bio (Aesculus hippocastanum) ; 50 mg de macérât-mère de bourgeon de châtaignier bio (Castanea sativa) ; antiagglomérant : poudre de talc ; gélule : hypromellose.

Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Tenir hors de portée des jeunes enfants. Ce complément alimentaire ne se substitue pas à une alimentation variée et équilibrée ni à un mode de vie sain. Ce produit est déconseillé aux enfants de moins de 6 ans, aux femmes enceintes ou allaitantes. Les personnes sous contrôle médical et notamment sous anticoagulants doivent demander conseil à leur pharmacien ou à leur médecin. Ne convient pas aux personnes allergiques à l’un des constituants. Complément alimentaire.

Vous aimerez aussi
[ Articulations ]
+
CURCUMA
14,90 €
[ Circulation ]
+
VIGNE ROUGE
14,90 €
[ Nos Box Conseils ]
+
BOX JAMBES LÉGÈRES
45,70 €
Zoom sur

Vigne rouge :

Les principes actifs contenus dans les feuilles appartiennent au groupe des polyphénols, en particulier aux bioflavonoïdes (anthocyanes et proanthocyanidines ). Ce sont eux qui donnent aux feuilles des reflets rougeâtres à l’automne. C’est pour cela qu’on utilise le terme « vigne rouge ».

Ginkgo :

L'apparition du Ginkgo biloba remonte à près de 300 millions d'années. Il a survécu à tous les bouleversements de l’histoire, si bien qu'on le qualifie de "fossile vivant". C’est en Chine que l’on retrouve les ginkgo les plus âgés, ils auraient pour certains près de 4 000 ans. Il est une véritable force de la nature.

Petit houx :

Les jeunes pousses du petit houx sont comestibles, par contre ce sont les baies qui sont toxiques, malgré leur rouge flamboyant. Le rhizome est utilisé depuis l’Antiquité séché ou broyé, car c’est celui qui concentre le plus de principes actifs. Il permet à la plante de résister aux crues éventuelles, et de se cramponner à la terre.

Piloselle :

On l’appelle « Oreille de souris », « Herbe à l’épervier » ou Veluette, et en latin « Hieracium pilosella ». Selon une légende, certains oiseaux de chasse dont l’épervier (Hierac en grec) mangeaient ses graines pour être meilleurs chasseurs et améliorer notamment leur vision.

Citron :

L’origine géographique du citron se situerait a priori au Kashmir (aux confins de la Chine et de l’Inde), il y a environ 3000 ans. Il voyagea ensuite sur la route de la soie jusqu’au Moyen-Orient. Les Hébreux le découvrent alors et le plantent durant la captivité de Babylone pour en faire le symbole de la perfection et de la beauté.

Laurier noble :

C’est le symbole d’Apollon. Il est dit que son premier amour, Daphné, nymphe de la mythologie fut métamorphosée en laurier. Dès lors, Apollon en fit son arbre de prédilection et le consacra aux chants, aux triomphes et aux poèmes.

Marronnier d’Inde :

Il n'est pas originaire d'Inde comme son nom commun pourrait le faire croire, mais des Balkans, et il fut introduit à Constantinople en 1557. Selon certains courants ésotériques ou écologistes, comme les tree huggers (les "embrasseurs d'arbres"), le contact étroit avec un marronnier serait à la fois tonifiant et source de calme et d'équilibre intérieur.

Châtaignier :

Il est principalement cultivé dans les régions montagneuses, où les céréalières sont difficiles, voire impossibles. A l’époque, la châtaigne, ou « viande du pauvre », composait l’aliment de base des repas des plus humbles. Aujourd’hui, elle accompagne les repas de fêtes.

Découvrez celle qui vous convient le mieux
Accepter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.